Construire et rénover

Le vide sanitaire en 3 questions

Vide sanitaire

Sommaire

Si vous avez un projet de construction, vous allez aborder la question du vide sanitaire : de quoi s’agit-il concrètement et quel est son rôle pour votre future maison ? Quelle hauteur optimale ? Et comment l’aérer ?

On fait le point sur cet espace fonctionnel d’une maison neuve !

Construction : pourquoi réaliser un vide sanitaire sous ma maison ?

Le rôle principal du vide sanitaire est d’isoler votre maison du sol. Il s’agit d’aménager un « vide » de quelques centimètres qui vous protègera des remontées humides issues du sol.

Un avantage-clé si vous faites construire votre maison à proximité d’une rivière ou vers un ancien marécage, par exemple. Dans certaines situations, il peut s’avérer indispensable de laisser un vide sanitaire sous le plancher : si une nappe passe sous votre maison, ou encore si vous construisez sur un sol argileux. Dans certains cas, il sera indispensable de faire réaliser une étude de sol avant la signature du contrat de construction CCMI de votre maison.

Dans tous les cas, un vide sanitaire vous permettra de garantir la salubrité de votre maison moderne dans la durée et de prévenir les risques de tassement dus à la nature du sol.

RE 2020 : tout comprendre !

Téléchargez notre guide sur la nouvelle réglementation environnementale 2020 pour mieux comprendre les nouvelles normes et les avantages de la maison de l’avenir.

Quelles dimensions pour un vide sanitaire maison ?

Selon le type et la forme de maison et la nature du sol sur lequel elle est implantée, la hauteur du vide sanitaire peut varier de 40 cm (le minimum pour passer les réseaux) à plus d’1,5 m.

Si vous souhaitez que votre vide sanitaire soit accessible, sa hauteur doit être au minimum de 60 cm. Dans ce cas, cet espace doit également être équipé d’une trappe d’accès pour la visite.

Cela dit, la hauteur peut varier selon l’appréciation du conducteur de travaux de votre constructeur maison. C’est d’ailleurs ce dernier qui décidera la hauteur finale selon plusieurs facteurs :

  • l’inondabilité du site de construction,
  • la présence ou non de réseaux,
  • la déclivité et la nature du sol
  • ou encore le respect des règles d’urbanisme locales.

Comment isoler un vide sanitaire ?

La meilleure méthode consiste à rendre votre plancher isolant, c’est-à-dire au « plafond » du vide sanitaire.

Vous pouvez ainsi opter pour un système de plancher composé de poutrelles, d’entrevous isolants et de rupteurs si nécessaire.

La composition et le niveau de résistance thermique finale du plancher seront déterminés lors de l’étude thermique réalisée par votre constructeur.

Bon à savoir : bien ventiler votre vide sanitaire

Une bonne ventilation de vide sanitaire, c’est l’assurance d’éviter l’humidité pour longtemps ! Pour cela, il est recommandé d’y installer des bouches d’aération favorisant une ventilation naturelle.

Selon les zones géographiques et les expositions à certains gaz, une augmentation de section des bouches (ou augmentation du nombre de bouches) sera nécessaire pour assurer une meilleure ventilation du vide sanitaire.

Poursuivez votre réflexion sur l’isolation de votre maison à l’heure de la RE2020, en découvrant notre tuto sur la pose de laine de verre dans une pièce !

 

RE 2020 : tout comprendre !

Notre guide pour mieux comprendre les nouvelles normes et les avantages de la maison de l’avenir.

Besoin d'information ?
Téléchargez notre brochure.

Retrouvez toutes les informations sur le concept de maisons prêtes-à-finir avec Maison Castor. Pus vous participez, plus vous économisez !