Construire et rénover

Poser un escalier soi-même : le guide complet

Installer son escalier soi même

Sommaire

L’escalier en bois vendu en kit est généralement pré-assemblé et ne demande plus qu’à être posé. Avec quelques notions basiques de bricolage, poser un escalier droit ou quart tournant ne se révèle pas très compliqué. Préparation, assemblage, positionnement, fixation : on vous dit tout, sur ces 4 étapes !

1. Préparer le mur de l’escalier

Pour commencer, il est nécessaire de mesurer la hauteur du sol à l’étage. Si la hauteur est inférieure à la taille de l’escalier, il sera toujours possible de recouper ce dernier aux dimensions souhaitées. 

Placez ensuite, en haut du mur, le tasseau de fixation de l’escalier. Positionnez-le sous la trémie à une épaisseur de marche (3 cm environ) par rapport au niveau de la dalle finie. Pour ce faire, marquez l’emplacement du tasseau en utilisant un niveau à bulle, repérez les trous de vissage, percez et chevillez le tout pour y fixer le tasseau. Veillez à le fixer solidement, car il servira de support à votre escalier !

Vous pouvez aussi prévoir de fixer l’escalier au mur. Pour cela, percez, en amont, le limon de l’escalier à plusieurs endroits.

2. Assembler l’escalier

Passez ensuite à la préparation de l’escalier 

  • pour ne pas l’abîmer, installez-le sur le côté, sur des cales en bois,
  • fixez en haut et en bas, aux emplacements prévus, les petites chevilles de bois (tourillons) à l’aide d’une colle adaptée et d’un marteau,
  • installez ensuite le poteau d’arrivée, en haut de l’escalier ainsi que le poteau de départ, en les collant, puis en les vissant à la structure de l’escalier

Il ne vous reste plus qu’à assembler le bas de l’escalier (quart tournant) à la partie droite à l’aide de vis à insérer directement dans les emplacements prévus. Fixez-les ensuite à l’aide de rondelles et décours à l’arrière de la structure.

3. Positionner l’escalier monté

Une fois l’escalier assemblé, il ne reste plus qu’à le positionner avant de le fixer. Si possible, faites vous aider par une deuxième personne : 

  • soulevez l’escalier, présentez-le, installez-le le long du mur de soutien, puis posez-le sur le tasseau fixé en premier lieu,
  • fixez l’escalier en vissant le limon au mur de soutien, via les trous percés précédemment
  • terminez en vissant la dernière marche au tasseau de fixation.

4. Fixer la rampe de l’escalier

Le plus dur est fait ! Il ne vous reste plus qu’à fixer la rampe d’escalier ou les garde-corps aux poteaux d’arrivée à l’aide des tourillons, puis à les visser aux endroits prévus. 

Répétez l’opération avec le poteau de départ. Pour faciliter l’assemblage, encollez le support avant de le visser et utilisez des serre-joints pour maintenir l’ensemble le temps de la fixation. 

Il est enfin temps de passer aux finitions en plaçant des bouchons sur les zones où les têtes de vis sont visibles. 

Les finitions d’un escalier

Côté finitions, notez que si vous souhaitez peindre ou vernir votre escalier, il est préférable de procéder à cette étape « avant » de le poser. Ainsi, vous aurez plus facilement accès à toutes les zones de l’escalier et ne laisserez aucun espace non traité

Vous voilà désormais capable d’installer un escalier intérieur vous-même ! Ça tombe bien : avec Maison Castor, plus vous vous impliquez dans les travaux de votre future maison, plus vous économisez. N’hésitez pas à contacter nos conseillers pour découvrir nos différentes formules de constructions prêtes-à-finir !

Besoin d'information ?
Téléchargez notre brochure.

Retrouvez toutes les informations sur le concept de maisons prêtes-à-finir avec Maison Castor. Pus vous participez, plus vous économisez !