Construire et rénover

Le guide pour faire sa plomberie soi-même

Faire sa plomberie

Sommaire

Plus facile à poser qu’une installation en cuivre, la plomberie en PER est à la portée de tout bon bricoleur et cette accessibilité permet de réduire les coûts de construction de sa maison. Laissez-vous guider pas à pas, pour réaliser l’installation de la plomberie dans votre futur logement. 

Installer sa plomberie : de quoi parle-t-on ?

Si mettre en œuvre un réseau de plomberie en PER requiert moins de technique qu’un réseau en cuivre, il est néanmoins important d’anticiper sa mise en œuvre pour garantir une installation de plomberie réussie. 

Il est possible de passer votre réseau de tuyaux : 

  • dans les dalles, 
  • dans le doublage des murs 
  • ou bien dans le vide sanitaire. 

L’emplacement doit être défini selon la configuration de votre future maison. Une fois cette étape réalisée, il vous faudra concevoir l’installation et vous équiper du bon matériel de plomberie.

Le matériel de plomberie nécessaire

Avoir un bon équipement vous permettra d’installer votre plomberie comme un pro ! 

Découvrons la liste du matériel de plomberie dont vous aurez besoin pour réaliser cette opération : 

  • du PER gainé en couronne bleu pour l’eau froide et rouge pour l’eau chaude
  • des raccords pour PER
  • des coudes
  • des T
  • des réducteurs
  • des flexibles
  • du téflon
  • d’une pince coupe-tube
  • d’une pince à emboiture
  • d’une pince pour sertir les raccords (non nécessaire pour des raccords PER à visser) ou d’une pince à glissement

Le diamètre des tuyaux

Notez qu’il existe différents diamètres de tuyaux de plomberie. Pour un lavabo et un WC, comptez en général un tuyau de 12 mm de diamètre, de 16 mm de diamètre pour l’évier, la machine à laver, la douche et la baignoire et visez un diamètre de 20 mm pour le ballon d’eau chaude.

Au-delà des quantités et des diamètres, il vous faudra également définir le type de tubes PER en fonction de vos besoins. Plusieurs classes de PER existent : 

  • la classe 0 convient pour un chauffage traditionnel avec de l’eau circulant à 90 °C et soumis à une pression de 4 bars.
  • la classe 2 est plutôt préconisée pour les chauffages à basse température (50 °C et 6 Bars).
  • La classe ECFS est parfaite pour la distribution d’eau chaude et d’eau froide pour les sanitaires (60 °C – 6 bars).

Comment concevoir son installation de plomberie ?

Avant de vous lancer, gardez à l’esprit que le réseau de plomberie de votre maison est composé de 2 collecteurs (également nommés « nourrices de plomberie ») : un pour l’eau chaude et un pour l’eau froide. C’est à ces collecteurs que les tuyaux de PER vont venir se greffer depuis les points de distributions.

Il s’agit d’une installation de type « pieuvre hydraulique » : depuis les collecteurs (correspondant à la « tête »), les « tentacules » vont traverser la maison par le chemin le plus court, pour venir se greffer aux points de distribution.

Pour limiter les raccords de plomberie – et donc les risques de fuite -, il est conseillé de tirer un tuyau d’alimentation d’eau froide et d’eau chaude par équipement – c’est à dire :

  • 1 tuyau d’eau chaude et 1 tuyau d’eau froide pour la douche, 
  • 2 autres pour la baignoire, 
  • 2 autres pour les WC 
  • et encore 2 autres pour le lavabo.

Enfin, notez que l’arrivée d’eau principale dans la maison est connectée au collecteur d’eau froide qui alimente le réseau et le chauffe-eau. Une fois l’eau chauffée, elle sera redistribuée via le collecteur chargé d’alimenter les tuyaux d’eau chaude.

Prenez le temps de dessiner les plans de votre installation de plomberie sanitaire avant de vous lancer. Plus vous anticipez, plus simple sera la mise en œuvre !

Comment installer les tuyaux de plomberie ?

L’idée est de diriger les tuyaux de PER vers les collecteurs, par le chemin le plus court. 

Pour les préserver au maximum, il est conseillé de partir des points de distribution vers les collecteurs d’eau chaude et d’eau froide et de faire sillonner les tuyaux en formant une légère courbe. Ce type d’installation de plomberie permettra au tuyau de se dilater aisément. 

Pensez à percer les murs pour les faire traverser. Au sol, plaquez-les et maintenez-les à l’aide de cavaliers. Attention à préserver le fourreau protecteur et de ne pas le déformer. 

Comment raccorder les tuyaux de plomberie ?

Une fois les tuyaux partis des points de distributions arrivées aux collecteurs, il est temps de les raccorder. 

Fermez les vannes d’arrêt et retirez les bouchons de points de raccordement avant d’y insérer chaque tuyau. Dégagez la gaine, repérez la coupe et coupez. Il ne reste plus qu’à installer et à fixer le tuyau avec son raccord. Votre plomberie est prête à fonctionner !

Vous vous sentez prêt à réaliser l’installation de plomberie de votre maison ? Alors notre concept de maisons prêtes à finir pourrait bien vous intéresser ! Avec Maison Castor, plus vous prenez part aux travaux de votre logement, plus vous économisez sur le prix de la construction. Découvrez nos différents modèles de maison et laissez vous inspirer pour la construction de votre logement.

Besoin d'information ?
Téléchargez notre brochure.

Retrouvez toutes les informations sur le concept de maisons prêtes-à-finir avec Maison Castor. Pus vous participez, plus vous économisez !