Aménager et décorer

L’eau chaude sanitaire à l’heure de la RE 2020

Eau chaude Re 2020

Sommaire

La réglementation environnementale 2020, entrée en vigueur le 1er janvier dernier, impose de nouvelles obligations de performances environnementales pour les logements. En plus de créer un seuil maximal de consommation énergétique par m² et de privilégier la valorisation d’énergies propres, cette nouvelle règle ouvre des perspectives en termes de production d’eau chaude sanitaire. Tour d’horizon.

RE 2020 : tout comprendre !

Téléchargez notre guide sur la nouvelle réglementation environnementale 2020 pour mieux comprendre les nouvelles normes et les avantages de la maison de l’avenir.

RE 2020 : tout comprendre !

Notre guide pour mieux comprendre les nouvelles normes et les avantages de la maison de l’avenir.

Eau chaude sanitaire : que dit la RE 2020 ?

Pour les logements, la RE 2020 fixe un maximum de consommation d’énergie de 100 kWh/m² par an, tout compris.

L’indicateur Bbio, pour besoin bioclimatique, exprime par exemple les besoins d’une maison pour :

  • son chauffage,
  • son refroidissement
  • son éclairage.

Pour respecter les nouveaux seuils énoncés, il est indispensable de rehausser les exigences de l’habitat sur plusieurs plans : l’isolation, l’inertie thermique, la répartition des fenêtres, mais aussi la ventilation et le nombre de pièces.

A ce titre, la RE 2020 ne se limite pas à privilégier un mode de chauffage par rapport à un autre : elle implique un changement de conception pour la maison individuelle.

La production d’eau chaude en 2022 : quels équipements ?

La RE 2020 change donc la règle du jeu pour les postes de chauffage et de production d’eau chaude dans une maison neuve.

Son objectif principal ? Décarboner la production d’énergie pour les usages domestiques, c’est-à-dire les rendre moins dépendant des énergies fossiles, telles que le gaz ou le pétrole. Un sujet brûlant à l’heure où le coût de l’énergie atteint des sommets.

Dès lors, plusieurs solutions existent pour chauffer l’eau sans dépenser, et sans polluer.

  • Vous pouvez opter pour un kit panneau solaire: les panneaux solaires chauffent directement l’eau via les rayons du soleil. Leur installation est généralement peu coûteuse et leur fonctionnement très économe.
  • La RE 2020 favorise également le bois énergie: ça peut être l’occasion d’installer un système de chauffage de l’eau grâce à un ballon tampon accolé à un poêle à pellets : le ballon tampon vous fournira de l’eau chaude toute l’année, quelle que soit la taille de votre foyer.
  • Le chauffe-eau thermodynamique, enfin, est lui aussi compatible avec la RE 2020 : il s’agit d’un ballon d’eau chaude associé à une pompe à chaleur, le plus économe des systèmes de chauffage fonctionnant à l’électricité.

Et c’est d’ailleurs la solution choisie par Maison Castor pour équiper ses maisons.

L’impact de la RE 2020 sur les salles de bains… et la VMC !

Le saviez-vous ? Le nombre de salles de bains et de points d’eau a aussi une conséquence, sur vos besoins en eau chaude d’une part, et sur l’indicateur du besoin bioclimatique de votre maison d’autre part !

En limitant le nombre de salles de bains, de WC ou de pièces d’eau, il est ainsi plus facile d’atteindre les objectifs de la RE 2020 au regard de votre consommation de ressources globales.

En limitant le nombre de pièces d’eau, vous limitez aussi les besoins en ventilation – un poste qui, là encore, améliore le bilan environnemental de votre maison neuve !

Pour découvrir tous les leviers d’économies d’énergie à actionner au quotidien dans votre future maison, parlez-en avec votre conseiller Maison Castor : l’eau chaude sanitaire est certes un poste important, mais d’autres points de fonctionnement sont aussi à investir – une réflexion qui se mène dès la conception de votre maison.

Besoin d'information ?
Téléchargez notre brochure.

Retrouvez toutes les informations sur le concept de maisons prêtes-à-finir avec Maison Castor. Pus vous participez, plus vous économisez !